PAS DE MONTH LIST EN AVRIL 2020

Bonjour tout le monde !

Comme vous l’avez constaté, je n’ai pas publié My Month List. Confinement oblige, les sorties sont très limitées (doux euphémisme!) et surtout contrôlées.

Le 1er Avril, je n’ai rien fait. Aucun contenu. No-thing ! Et je m’en voulais de n’avoir rien publié. Car l’ADN de mon blog c’est ça : partager des idées de sorties sur Toulon et ses environs!

Charge Mentale

Malgré la période exceptionnelle que nous vivons, certaines habitudes perdurent. Le temps de l’injonction à la productivité est toujours d’actualité. Ce n’est pas moi qui le dit. C’est la Newsletter des Glorieuses. Je suis sûre que vous êtes nombreux, le soir venu, à vous dire :
« Mince! Je n’ai rien fait aujourd’hui! »


Je fais partie de ce groupe là. Ma mère est malade (pas du coronavirus !). J’ai donc d’autres soucis bien plus graves à gérer que la création de contenues sur mon blog. Mais on ne change pas du jour au lendemain, n’est-ce pas? La Charge Mentale pèse lourd. Même assise devant la télé à regarder Community sur Amazon Prime, je continue à faire des listes de tâches dans ma tête. Je m’agite en buvant un café ou un thé, et le soir, dans mon lit, éreintée par toutes les choses auxquelles j’ai pensé durant la journée, je me dis : »Vivement demain ! Que je rattrape ce temps perdu et que je m’active enfin. »
Généralement je m’endors très vite car la charge mentale épuise. Penser à tout, tout le temps alors que le confinement signifie finalement ne rien faire et attendre.

Mais bon. Entre les infos, les enfants, les inquiétudes quant à l’après confinement, les prolongements et cette foutue maladie !!!

Comment faire alors pour se détacher un peu?

La première chose à faire est de prendre du recul. Etes-vous en Bonne Santé? Si la réponse est oui, prenez conscience de votre chance. Si vous êtes malade ou que quelqu’un dans votre entourage l’est, essayer de procéder par étape. Ne vous laissez pas submerger par vos émotions. Cela semble difficile. Mais c’est par expérience que je vous parle. Au mois de décembre ma mère a eu une rupture d’anévrisme et du jour au lendemain ma vie s’est effondrée. Après un retour à la maison, elle a dû se faire opérer à nouveau. Aujourd’hui elle est hospitalisée pour de la rééducation. Je me suis découverte une force que je n’aurais jamais imaginé. Mon leitmotiv pour affronter cette situation :

J’avoue que ça m’aide beaucoup. Vivre l’instant sans projection négative.
Si tout va bien pour vous et je l’espère sincèrement, profitez de ces précieux moments avec les vôtres. On se plaint toute l’année de ne pas voir assez nos enfants, nos compagnons. Même si les conditions ne sont pas idéales, l’occasion ne se reproduira pas de si tôt.

Portez-vous bien ! Restez chez vous!


Les photos des évènements passés, des idées de sorties et toujours
+ d’infos sur ma page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *