STYLIST MAGAZINE FEMININ

[Mise à jour le 22/09/2017]

Ce matin, réveil naturel comme j’aime le dire puisque mon bout d’chou dort chez mes parents. Hier soir nous sommes aller boire au Chester à Toulon. Un lieu cosy, excentré, dans le quartier du Mourillon.  J’ai goûté et apprécié leur mojitos en compagnie de ma sœur et de l’Homme de la maison.

EUGENIE ET JULIA AU CHESTER

Nous sommes ensuite allés au Satyn’s. Ce resto-bar ferme à 2h00. Idéal ! Car mes capacités à sortir jusqu’au bout de la nuit se sont réduites proportionnellement au nombre de mes anniversaires.
Ce dimanche rime donc avec farniente. L’Homme de la maison m’apporte mon café et des croissants au lit tandis que je lis sur ma tablette la version numérique de l’hebdomadaire Stylist. Un article a attiré mon attention. J’ai tout de suite pensé qu’il fallait que je le partage avec vous. J’en profite par la même occasion pour mettre à l’honneur ce magazine féminin haut de gamme publié par les groupes Marie Claire et ShortList Media que je lis depuis bientôt 5 ans.

STYLIST

J’ai découvert ce magazine féminin gratuit dans sa version papier à l’occasion d’un séjour à Paris en 2013. Édité à 400 000 exemplaires, il est distribué main à la main tous les jeudis dans dix grandes villes françaises dont Marseille, Aix-en-Provence et Nice.

Stylist propose à ses lectrices un magazine en rupture avec les codes de la presse féminine, d’un point de vue visuel et éditorial et ce, dès la couverture atypique et décalée qui donne le ton.

On peut également le lire en ligne. Stylist s’articule autour de la mode, de la beauté, de la culture et de la société. J’apprécie particulièrement le design graphique de Stylist. Les couvertures pour commencer. Elles sont colorées et percutantes.

STYLIST COUVERTURE 1

STYLIST 3

 STYLIST NUMERO 3

STYLIST COUVERTURE 4

La ligne éditoriale est décalée. J’ai lu (voire même relu) tous les éditos de tous les numéros ! Le ton est provocant et humoristique. J’apprécie beaucoup le billet Mauvaise Habitude de Audrey Diwan. J’admire le parcours des femmes mises à l’honneur dans la rubrique « Comment elle en est arrivé là ». Je souris aux News d’ailleurs, un Tour du monde bien barré. En fait je pourrai vous lister toutes les rubriques, de la mode à la musique, en passant par les interviews historiques (j’aimais bien Le dictateur : ) Je lis absolument TOUT!

RUBRIQUE DECRYPTAGE

Dans le numéro 170, la rubrique Décryptage s’intéresse au phénomène des like et les raisons qui nous poussent à cliquer sur ce bouton.

STYLIST NUMERO 170

C’est cet article, écrit par Benedetta Blancato, que je souhaite partager avec vous. La journaliste affirme que « […] la vraie monnaie des années 2010 est universelle, c’est le like ». Et c’est tellement vrai. Nous frétillons tous lorsque notre téléphone vibre pour nous informer qu’une personne a liké sur notre compte Facebook, Instagram ou Twitter. Notre égo est ravi. On parle de vanity metrics dans le milieu commercial. C’est exactement ça. Pour tenter de comprendre ce qui nous incite à cliquer sur ce fameux bouton, Stylist a demandé les motivations à ceux qui ont cliqué sur cette photo :

STYLIST- POURQUOI TU LIKES

Quelques réponses :
« Je like de façon systématique toutes les images de mes amis. »
« Quand je rencontre une nouvelle personne, je vais éplucher son insta et je like une bonne fournée d’images. C’est ma façon de lui dire : c’était chouette de te rencontrer. Tu m’intéresses. »
« J’ai envie de partir à la mer, c’est carrément un like de la jalousie, le sujet dans le cadre m’intéresse peu. Ça pourrait être n’importe qui. »
« Insta est mon Tinder à moi (90 %) ou un moyen pour cultiver mon fétichisme pour les voitures d’époque (10 %). Et comme il ne s’agit pas de la photo d’une bagnole, ça veut dire ce que ça veut dire ».

Je vous invite à lire l’article dans son intégralité sur le site de Stylist.

LA LIST

Pour patienter durant le reste de la semaine, inscrivez-vous à la newsletter de Stylist : La List. Chaque jour, vous recevez dans votre boîte mail un condensé de l’actualité sur les mêmes thèmes que le magazine.

Stylist s’en prend à l’actu et vous fait LA LIST de ce qu’il faut savoir.

En plus, vous pouvez tenter de gagner des cadeaux.

SLATE & STYLIST

Stylist et le magazine en ligne Slate« l’un des principaux lieux en France d’analyses et de débats dans les domaines politiques, économiques, sociaux, technologiques et culturels » ont  signé un partenariat éditorial depuis 2016. On peut consulter une centaine d’articles publié sous la rubrique Slatissime.

J’espère qu’en lisant cet article vous succomberez à l’appel de Stylist. Bonne lecture !

MACHIN CHOSE

Vendredi 22 Septembre 2017 : Stylist se décline au masculin.
Machin Chose est le semestriel dédié aux Hommes ! Imprimé à 250000 exemplaires, il est distribué dans dix villes françaises. Un objet du quotidien sera mis en lumière et Machin Chose abordera par ce prisme « l’actualité, la mode, les manières de vivre, de consommer et de penser sans préjugé, sans stéréotype et sans se prendre au sérieux ».

MAGAZINE MACHIN CHOSE STYLIST

+ d’infos : Site du magazine Stylist / Slate

Les photos des évènements passés, des idées de sorties et toujours + d’infos sur ma page

FACEBOOK

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *